Durcissement du contrôle technique : libérez-vous !

Actualité publiée le 04/04/2018 | catégorie : Bougez malin

La nouvelle réforme du contrôle technique est née suite à une directive européenne en 2014 qui a pour but de diviser par deux le nombre de morts sur les routes européennes entre 2010 et 2020. C'est également un moyen pour l'Etat de préserver l'environnement en rajeunissant la flotte automobile française. 

Cette réforme entrera en vigueur le 20 mai 2018

Quels changements sont à prévoir ?

  • Le nombre de points de contrôle augmente ainsi que le nombre de "défauts". Le contrôle technique deviendra donc plus long.
  • 340 défaillances seront considérées comme "critiques" (principalement sur les éléments de freinage, l’état des pneus, les fuites excessives, ou encore la corrosion excessive). L'utilisateur se verra remis d'un autocollant lui permettant uniquement de se rendre dans un garage le jour-même, sous peine d'une amende de 135 euros.
  • Les contre-visite deviendront plus nombreuses
  • Le contrôle technique devient plus cher de 15 à 20% (prix moyen estimé : 65 €)

Cette réforme va engendrer plusieurs changements, qui provoqueront une plus grande difficulté pour les véhicules à réussir leur contrôle technique.

> En savoir plus sur la réforme du contrôle technique


Une solution : Ma Chère Auto, l'autopartage entre particuliers !

En contrepartie du prêt ou du don de votre auto à Citiz, vous bénéficiez d’avantages financiers et/ou pratiques.

Si vous cédez ou louez votre chère auto à la coopérative d'autopartage Citiz, elle sera intégrée à la flotte de véhicules partagés. Équipée d'un système embarqué, elle sera rendue accessible en libre-service à d'autres conducteurs. Quand vous utiliserez votre voiture ou un autre véhicule Citiz, vous ne payerez plus que le carburant.