Une indemnité kilométrique qui incite les salariés à se rendre au travail en vélo

Actualité publiée le 09/02/2015 | catégorie : Analyse

Fin janvier, le ministère de l’Ecologie remettait le bilan de son expérimentation menée de juin à novembre 2014 pour augmenter l’usage du vélo dans les déplacements domicile-travail. Pendant six mois, dix-huit entreprises ont versé aux salariés une indemnité de 25 centimes net par kilomètre parcouru en vélo pour se rendre au travail. Ce remboursement n’était pas cumulable avec le remboursement d’un abonnement aux transports collectifs. En incluant les charges sociales, ces indemnités représentent pour les entreprises un coût d’environ 40 centimes par kilomètre. La plupart des entreprises ont fixé un plafond de 30 à 55 euros par mois. Au total, 8000 salariés étaient concernés par cette expérimentation financée par l’ADEME. 

Résultat : la part des salariés utilisant le vélo pour se rendre au travail a plus que doublé. Ces nouveaux cyclistes réguliers utilisaient auparavant les transports en commun (54%) ou la voiture (19%).

Le 10 février, le Sénat discutera du projet de loi sur la transition énergétique dans laquelle a été intégré la possibilité, pour les employeurs, de mettre en place cette indemnité kilométrique.

Pour plus d’infos, consultez le bilan de l’expérimentation